Remployer, recycler, restaurer : les autres vies des enduits peints

Publication Details Click to collapse Cite/Export

Summary

  • Lors des fouilles archéologiques, c?est le plus souvent sous forme fragmentaire que l?on retrouve les décors peints du monde romain. Quant aux peintures découvertes en place, il était d?usage à certaines périodes de les démanteler pour en emporter ce qu?on estimait le plus digne d?intérêt. C?est à l?histoire de ces fragments que s?intéresse cet ouvrage, en interrogeant les transformations qu?ils subissent, dans leur statut comme dans leurs fonctions. Il était en effet courant, dans l?Antiquité, de remployer les revêtements détruits comme matériau de construction, pour combler des structures, réaliser des niveaux de préparation de sol ou encore servir dans le blocage ? voire dans les parements ? de murs. Ils perdaient alors leur fonction décorative, qu?ils retrouvent par la suite entre les mains de l?archéologue qui tente de les reconstituer. Si la recherche a beaucoup progressé aux cours des dernières décennies sur la reconstitution et l?étude des décors qui nous sont parvenus à l?état fragmentaire, elle a néanmoins prêté peu d?attention aux fragments en eux-mêmes, devenus un temps matériaux de remploi ou simples gravats.

Notes

  • Proceedings of a conference held at the École française de Rome, Rome, Italy, June 11-12, 2015.
  • Includes bibliographical references (pages 109-123) and indexes.
  • Contributions and abstracts in French and Italian.
Checking the Web...